Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tour de Livres

Ces classiques de la littérature anglaise que je n'ai jamais lus

9 Juin 2016, 13:03pm

Publié par Valentia

                Avec un peu retard, voici la nouvelle catégorie de livres pour laquelle je souhaite combler des lacunes… Mais avant, petit bilan du mois dernier : parmi la liste de dix, j’en ai lu…un et demi ! J’ai en effet découvert du Gemmell avec La Légende de Marche-Mort, et je suis en pleine lecture du premier tome de la trilogie Fils-des-brumes (L’Empire ultime), dont je vous donnerai sous peu des nouvelles parce que c’est une œuvre assez exceptionnelle…

                Et donc, comme vous le savez puisque vous avez lu le titre, ce mois-ci j’ai pour projet de lire quelques classiques de la littérature anglaise (et en VO de préférence !). Si j’en ai étudié un certain nombre d’extraits, j’ai lu peu d’œuvres complètes, et il est temps de combler mon retard ! Vous ne trouverez pas dans cette liste de Jane Austen, puisque j’en ai déjà lu deux (Orgueil et Préjugés et Emma), ni de Shakespeare, puisque je me concentre sur les romans (et que j’ai déjà lu trois de ses pièces…). Libre à vous de compléter cette liste si vous le souhaitez !

 

Afficher l'image d'origineWuthering Heights (Les Hauts de Hurlevent), Emily Brontë

Je ne saurais pas vous dire combien de fois je me suis dit « Ca y est, cette fois je m’y mets ! » sans jamais passer à l’acte… Pour moi, s’il y a UN classique anglais à lire après Orgeuil et Préjugés, c’est bien celui-ci. Et pourtant, pourtant, il traîne encore et toujours dans ma PAL depuis des années. Parviendrai-je enfin à l’en tirer ?

 

Afficher l'image d'origineJane Eyre, Charlotte Brontë

L’histoire d’une jeune orpheline recueillie par sa tante méprisante à l’époque victorienne… A priori, rien de bien exceptionnel ni de très passionnant, et ce n’est sans doute pas en lisant le résumé que je vais me décider à m’y plonger. Mais il paraît que beaucoup de lecteur « anti-classiques » ont eu une agréable surprise voire un coup de cœur en découvrant celui-ci… Pourquoi pas moi ?

 

Afficher l'image d'origineAlice in Wonderland (Alice au Pays des Merveilles), Lewis Carroll

Je pense qu’il n’est pas besoin de présenter l’intrigue, une grande majorité d’entre vous aura vu le dessin animé de Disney, ou peut-être même le film de Tim Burton (dont la suite vient d’ailleurs de sortir). Mais savez-vous qu’au départ ce roman n’était pas du tout destiné aux enfants ? Rempli de références satiriques et de raisonnements par l’absurde autant que de personnages fantastiques, il a été réécrit par Carroll afin de s’adapter à ce public, attiré par le merveilleux…

Afficher l'image d'origineOliver Twist, Charles Dickens

Le deuxième et sans doute plus connu roman de Dickens, qui conte l’histoire de cet orphelin vivant dans un hospice puis placé chez un croque-mort dont il s’enfuira pour se rendre à Londres, où il s’intégrera à une bande de pickpockets. Sans doute pas un roman très joyeux, mais sans contexte l’un des grands titres de la littérature anglaise.

 

Afficher l'image d'origineUtopia, Thomas More

LE livre fondateur de la pensée utopiste, paru dès 1516. C’est en imaginant une société idéale tout autant qu’impossible, fondée sur l’égalité entre les êtres, l’absence de propriété, l’inexistence de l’argent et un nombre réduit de lois, que More construit une puissante satire de la société de son temps en négatif de ce monde supposément parfait, régi par les mathématiques, quintessence de l’intelligible et de la logique.

 

Afficher l'image d'origineFrankenstein, Mary Shelley

Là encore, je pense que tout le monde sait de quoi il est question. Est-il seulement besoin de rappeler que Frankenstein est le nom du scientifique et non de sa créature ? En revanche, je n’ai découvert que récemment qu’il s’agit d’un roman épistolaire comportant une mise en abyme avec plusieurs récits enchâssés. Ce qui a davantage éveillé mon intérêt, et surtout ma curiosité…

 

Afficher l'image d'origineTess of the d’Urbervilles (Tess d’Urberville), Thomas Hardy

Encore un roman victorien, encore un travail autour de la question sociale. Tess, après avoir été séduite puis abandonnée par un de ses maîtres, met au monde un enfant mort-né, faute impardonnable dans la société anglaise puritaine du XIXème siècle… Son histoire sera celle d’une véritable descente aux Enfers dans la déchéance. Là encore, quelle gaieté !

 

Afficher l'image d'origineStrange case of Dr Jekyll and Mr Hyde (L’Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde), Robert Louis Stevenson

On est ici bien loin de L’Ile au Trésor, l’autre célèbre roman de Stevenson ! Un notaire londonien enquête sur le lien étrange entre un criminel notoire, Edward Hyde, et le philanthrope Docteur Jekyll. Ce dernier, en réalité atteint d’un dédoublement de personnalité, met au point une drogue afin de séparer son bon côté de son mauvais, permettant à ce dernier de prendre peu à peu le dessus… Une lecture qui promet d’être bien particulière et qui éveille ma curiosité !

Afficher l'image d'origineThe Adventures of Sherlock Holmes (Les Aventures de Sherlock Holmes), Sir Arthur Conan Doyle

Bon. Y a-t-il vraiment quelque chose à dire en dehors du fait que j’ai presque honte de ne l’avoir jamais lu ? L’œuvre de Conan Doyle est une ultime preuve, si besoin en est, que la littérature britannique a eu une énorme influence sur la culture mondiale et que nombre de personnages qui nous sont aujourd’hui familiers en sont tirés. Et malheureusement, on a parfois tendance à négliger, voire à oublier, les œuvres originelles…

Afficher l'image d'origineHeart of Darkness (Au cœur des ténèbres), Joseph Conrad

Le texte le plus récent de la liste. Il s’agit d’une longue nouvelle retraçant le voyage d’un jeune officier le long d’un fleuve africain, développant ainsi le thème de l’éloignement de la civilisation et de l’humanité en direction d’une nature plus sauvage et d’instincts plus primitifs. Il a inspiré de nombreux films, dont le célèbre Apocalypse Now de Coppola, qui transpose le récit pendant la guerre du Viêt-Nam.

 

                Et de dix ! Je dois dire que certains me donnent davantage envie que d’autres, et j’espère avoir le temps d’en lire deux ce mois-ci avant de passer à la suite… Les prochaines listes sont déjà prêtes, et en attendant : révisez vos classiques !

Commenter cet article