Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tour de Livres

Petits spleens numériques - Antoine Compagnon

5 Novembre 2015, 15:58pm

Publié par Valentia

Afficher l'image d'origine

Titre : Petits spleens numériques

Auteur : Antoine Compagnon

Editeur : Editions des Equateurs

Catégorie : Essai

Date de publicaiton : Août 2015

 

J’ai reçu Petits spleens numériques dans le cadre d’une opération Masse Critique de Babelio (que je remercie d’ailleurs, ainsi que les éditions des Equateurs, pour me l’avoir fait parvenir), attirée par un titre prometteur et une couverture sobre mais inspirée, sans vraiment savoir ce qui se cachait derrière…

Petits spleens numériques, c’est une compilation de billets publiés par Antoine Compagnon, professeur au Collège de France, sur la version française du blog Huffington Post. Il y décrit sa rencontre avec l’univers technologique à différents moments de sa vie, y disserte sur sa propre « addiction » à ses « prothèses » numériques (ainsi que les nomme sa compagne), y commente les comportements observés chez ses contemporains.

Adapter le concept baudelairien du spleen au monde contemporain et à son évolution technologique… Au fond, pourquoi pas ? Après tout, Baudelaire n’est-il pas par excellence le poète même de la modernité ?

Antoine Compagnon nous propose, dans cette succession d’articles, le point de vue d’une génération qui n’est pas née avec le numérique, qui n’a pas grandi avec, mais qui a subi, en quelque sorte, son arrivée et son évolution à grande vitesse, et qui a dû, bon gré mal gré, tenter de l’apprivoiser. Mais qui n’y est pas pour autant totalement réfractaire, bien au contraire ! Et c’est ainsi qu’il commente avec humour son premier contact avec un rétroprojecteur, sa découverte d’une salle de classe informatisée dans un collège du 9-3, ou encore l’acquisition de sa dernière « prothèse », un casque d’insonorisation…

Cet assemblage de chroniques hebdomadaires sur un sujet qui nous concerne tous (qui ne s’est jamais dit qu’il passait trop de temps accroché à son téléphone, qui ne s’est jamais insurgé contre les inusables et désormais inévitables présentations PowerPoint qui fleurissent partout ?) est une lecture plutôt agréable, qui se picore plutôt qu’elle ne se dévore, et qui nous donne un point de vue nouveau sur l’éternel sujet de la révolution numérique. 3,5/5.

Commenter cet article